Cogénération : un principe de production simultanée de deux formes d’énergies-différentes dans un même central, deux systèmes permettant leur valorisation. Généralement, il s’agit de production de chaleur et d’électricité.

 

Compteur à soufflet (ou compteur à membrane) : un débitmètre d’une conception optimale pour une mesure exacte du gaz. La comptabilité se repose sur les impulsions du fluide traversant le compteur et passant par la membrane constituant une chambre à parois déformable. Il en existe dans des formats à usage commercial et à usage domestique.

 

CPL (courant porteur en ligne) : une technologie qui rend possible la transmission des informations à travers le courant électrique par la combinaison du courant électrique alternatif à un signal de haute fréquence.

 

ENTSO-E : Réseau-européen des gestionnaires de réseau de transport d’électricité, en abrégé REGRT-E en français, est un groupement comportant 43 exploitants de réseaux de transport à travers 36 pays européens. L’objectif du groupe est de favoriser la coopération entre les GRT à travers toute l’Europe et d’encourager le développement des réseaux de transport pour soutenir le projet européen sur l’énergie et le climat.

 

ERGEG : créé le 11 novembre 2003, le Groupe des Régulateurs Européens pour l’Électricité et le Gaz constitue un groupe consultatif de la Commission Européenne. Il a pour mission de prendre en charge les différentes questions relatives au marché intérieur de l’énergie et de consolider un marché unique du gaz et de l’électricité au sein de l’Union Européenne. Les responsables de la régulation d’énergie désignés au niveau national pour chacun des 28 pays de l’UE sont les membres de l’ERGEG.

 

Fournisseur historique : un fournisseur d’électricité ou de gaz qui a déjà existé bien avant l’ouverture du marché de ces énergies à la concurrence. Les fournisseurs historiques sont les seuls à pouvoir proposer des tarifs réglementés. EDF est ainsi le principal fournisseur historique en France, mais il existe aussi des distributeurs non nationalisés ou entreprises locales de distribution (ELD), comme ES Strasbourg. Du côté du gaz naturel, c’est Engie (ex GDF-Suez), ainsi que d’autres entreprises locales de distribution, tel que Tegaz et Gaz de Bordeaux.

 

Gestionnaire-de-réseau de transport (GRT) ou Gestionnaire de réseau de distribution (GRD) : le GRT est la société responsable de la conception, de l’organisation, de l’extension et de l’entretien des réseaux-électriques haute tension et de gaz haute pression. Pour que ces énergies puissent parvenir aux gros clients et aux-réseaux de distribution régionaux, le GRD va fournir les équipements de transports jusqu’aux consommateurs.

 

Interconnexion (connexions transfrontalières) : les interconnexions électriques permettent les échanges d’électricité en permanence entre plusieurs pays. Le réseau de transport d’électricité français est ainsi relié aux réseaux de la Grande-Bretagne, la Belgique, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne et la Suisse.

 

SmartGrid : des réseaux de distribution d’électricité intelligents, ils sont gérés par des outils informatiques de haute technologie et des outils de télécommunication dans le but d’optimiser la production, le transport, la distribution et la consommation d’énergie. Ils ont pour objectif de faciliter la mise en relation de l’offre et de la demande entre les producteurs et les consommateurs.

 

Effacement (en Anglais, Peak Shaving) : l’effacement de la consommation électrique consiste à réduire la consommation électrique d’un site en particulier par rapport à sa consommation normale, et ce, pendant les moments de la journée ou de l’année où la consommation électrique est à son summum.

 

Plaque continentale : elle regroupe un ensemble de réseaux-électriques interconnectés entre des pays européens. Le degré d’interconnexion entre ces pays doit permettre des échanges physiques des plus commodes. Elle permet également le développement des énergies en impactant sur l’ensemble du réseau interconnecté.

 

Production de pointe : il s’agit de la production d’une centrale électrique permettant de répondre aux pics brusques de consommation d’électricité, particulièrement en hiver ou lors de certains évènements exceptionnels. Les moyens de production utilisés sont des turbines à combustion, les barrages de retenue ou encore des centrales avec moteurs au gaz ou au fuel, des moyens permettant de délivrer rapidement une quantité d’énergie-importante.

 

Zones non interconnectées (ZNI) : ce sont les zones qui ne sont pas connectées au réseau électrique continental en l’absence de ligne à haute tension. Il s’agit particulièrement de systèmes électriques en petits réseaux-isolés dont la production et l’acheminement reviennent plus chers.

 

Catégories : Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *